Lancement officiel de la fabrication des éoliennes de la Baie de St Brieuc sur le Port de Brest

IMG_20201002_145842_resized_20201002_052231240
Un an après l’annonce de l’implantation de la joint venture Navantia-Windar sur le terminal EMR du port de Brest, le chantier de fabrication démarre. Les entreprises sous-traitantes bretonnes entrent également en action.

Avec l’inauguration officielle de l’atelier de fabrication de Navantia et Windar sur le terminal EMR du Port de Brest aujourd’hui, c’est la phase industrielle du projet d’éoliennes en mer de la baie de St Brieuc qui est lancée. Et comme prévu dans le schéma industriel, les éléments de 34 des 62 fondations seront fabriqués sur le port de Brest.

IMG_20201002_150625_resized_20201002_053341902

IMG_20201002_151117_resized_20201002_054918217

Ces structures métalliques sont pour partie construites par les équipes de la joint venture à Brest, mais également par les entreprises bretonnes sous-traitantes avec lesquels la JV a commencé à contractualiser. Les sociétés Sobec et Navtis ont ainsi pu voir s’officialiser pour l’occasion leur contrat. Une vingtaine d’autres sont en cours de finalisation.

EjU0j_kXYAAUmjX

Ce premier chantier d’envergure permet aux entreprises bretonnes de la filière de montrer leur savoir-faire historiques, mais également leur capacité à acquérir les compétences spécifiques nécessaires pour adresser les marchés des énergies marines. La supply chain est mobilisée et les premières phases de recrutement sont lancées. Les paroles de représentants du secteur en témoignent, les job dating dédiés se multiplient et le #JobEnergiesMarines rassemblent les premières offres.

La filière bretonne est lancée !