Les sous-traitants de rang 1 des futurs parcs éoliens s’engagent à faire appel aux entreprises locales

visuel charte 2022 1388×564
Après la signature de la charte pour contribuer à la structuration d’une filière française des énergies marines par tous les candidats aux AO4 et AO5, c’est au tour des fournisseurs de rang 1 de s’engager à travailler avec les sous-traitants régionaux en signant également cette charte. Il est en outre attendu des fournisseurs de rangs 2 qu’ils partagent ces engagements avec leurs fournisseurs directs.

Initiateurs de la 1ère charte signée par tous les candidats aux AO 4 et 5, les  groupements Bretagne Ocean Power, Aquitaine Blue Energies, Normandie Maritime, Neopolia, Wind’Occ et Sud Eole, qui représentent plus de 500 entreprises positionnées sur les EMR, déclinent à présent l’opération auprès des sous-traitants de rang 1 (développement, construction, exploitation et démantèlement des futurs parcs éoliens en mer) qui s’engagent à travailler avec des entreprises locales. L’objectif de cette charte : faciliter l’accès des TPE-PME et ETI locales aux opportunités d’affaires et développer une filière industrielle robuste, créatrice de nouveaux métiers et emplois.

Complémentaire de la première démarche, la charte de rang 1 présente un enjeu particulièrement important car les industriels de rang 1 sont les plus susceptibles de faire appel à de la sous-traitance locale, notamment des PME et TPE. Les projets des parcs éoliens offshore de Bretagne Sud et de Normandie en sont l’occasion.

Eiffage Génie Civil Marine, Navantia, RES Services, DEME, Valemo, Technip Énergies, Louis Dreyfus Armateurs, Maritime Kuhn … sont les premiers sous-traitants de rang 1 signataires de cette nouvelle charte.

Comme pour les candidats aux appels d’offres, ils s’engagent notamment à :

  • Bâtir une offre respectueuse des parties prenantes et intégrant les impacts économiques, sociaux et environnementaux
  • Adopter un comportement commercial et d’achats respectueux des TPE-PME et ETI françaises
  • Mettre en place une méthodologie de sélection des fournisseurs, participant à améliorer l’accès aux marchés des TPE-PME et ETI au travers des plateformes proposées par les clusters et/ou groupements d’entreprise
  • Partager un retour d’expériences sur la passation des marchés avec un représentant des clusters et groupements d’entreprises.
  • Soutenir, au travers des actions portées plus globalement par ses actionnaires des projets de R&D propre à la filière associant les TPE-PME et ETI, les acteurs académiques et les usagers de la mer locaux dans ses propres projets de R&D.