Eco-technoport de Bois Rouge (La Réunion) : Bretagne Ocean Power ouvre des perspectives de développement aux entreprises régionales

photo signature Philippe
Signature de l'accord de partenariat pour le développement de l’éco-technoport de Bois Rouge (La Réunion).
Avec la signature ce vendredi 25 octobre 2019 d’un partenariat avec le Groupement d’Intérêt Public en charge de l’éco-technoport de Bois Rouge à la Réunion, Bretagne Ocean Power offre l’opportunité aux entreprises bretonnes d’apporter leurs solutions dans les domaines des EMR, des smart-grids et des biotechnologies marines.

Une convention de partenariat entre le GIP du Pôle Portuaire Industriel énergétique de Bois Rouge et Bretagne Ocean Power a été signée ce jour. Ce partenariat vise à favoriser la contribution des entreprises bretonnes dans le projet de l’éco-technoport de Bois Rouge et à se positionner sur les futurs appels d’offres.

Ce projet, implanté dans l’est de l’île de la Réunion, consiste à développer de nouvelles activités économiques notamment autour de l’énergie renouvelable et de la valorisation de l’eau de mer des profondeurs : énergie thermique des mers, exploitation des bioressources pour des applications de cosmétique, aquaculture, production d’eau potable…

Pour Bretagne Ocean Power, l’éco-technoport sera clairement une source de développement pour nos entreprises bretonnes des énergies marines, des smart grids et des biotechnologies marines, en lien notamment avec le projet SMILE et CBB Capbiotek. Très concrètement, des solutions de production et de gestion de l’énergie pour les Zones Non Interconnectées comme celles testées à Ouessant, pourraient y être transposées.

Gaël Le Saout, présidente de Bretagne Ocean Power

 

Dans un premier temps, des transferts de compétences ou des réalisations d’études pourraient mobiliser les entreprises bretonnes des domaines des EMR, de l’océanographie, des smart grids ou des biotechnologies marines et de la cosmétique. Et, à terme, des entreprises bretonnes pourraient s’implanter localement pour y développer des activités industrielles dans les domaines de l’énergie ou de la valorisation des ressources marines.

Le projet d’éco-technoport de Bois Rouge labellisé « Territoire d’industrie »

Le projet d’éco-technoport de Bois Rouge a été officiellement labellisé « Territoire d’industrie » mercredi 23 octobre 2019, en présence de Bruno Lemaire, ministre de l’Economie et des Finances, gage d’un soutien financier et d’une reconnaissance de la qualité du projet et de ses acteurs.

Bretagne Ocean Power est l’un des 4 partenaires industriels et économiques de ce projet, aux côtés de Naval Energies, notamment.

La reconquête industrielle est en marche à La Réunion. La signature de deux protocoles d’accord « Territoires d’industrie », celui du Port (TCO) et de Saint-André (CIREST), permettront le développement des énergies renouvelables et de l’économie circulaire sur l’île.

Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances

 

photo 1
Aux côtés d’autres acteurs nationaux, Bretagne Ocean Power a signé le protocole Territoire d’Industrie.

 

Le projet de l’éco-technoport de Bois Rouge et le partenariat avec Bretagne Ocean Power s’inscrivent ainsi pleinement dans cette ambition, rappelée pour l’occasion par le Président de la République mercredi 23 octobre 2019, de développer de nouvelles activités économiques sur l’île de la Réunion, en s’appuyant sur les compétences des entreprises nationales œuvrant dans les domaines des énergies renouvelables et de l’économie bleue.