Veille mensuelle

veille2

Cette veille est issue des travaux de la CCIMBO, de BCI, du Pôle Mer Bretagne Atlantique et de BDI :

ASAPE : Add-on Système pour l’Amélioration des Performances des éoliennes, un nouveau projet labellisé par le Pôle Mer Bretagne Atlantique

Ce projet vise à mettre au point des méthodes de surveillance et de contrôle en temps réel des pales d’éoliennes afin de réduire les efforts et augmenter leur durée de vie. Ces systèmes d’ajustement communément appelés « ADD-ON » consistent à modifier a posteriori la surface aérodynamique de la pale pour améliorer ses performances. L’entreprise Mer Agitée et les Centres de recherche LHEEA et CSTB portent ce projet, financé par WEAMEC. Pôle Mer Bretagne Atlantique

Une nouvelle hydrolienne mise à l’eau et connectée en Bretagne

Guinard Energies et ses partenaires Entech smart energies ont mis à l’eau et raccordé l’hydrolienne P154 en ria d’Etel au Chantier Bretagne Sud. Une 1ere phase d’expérimentation nécessaire avant sa commercialisation future pour proposer des solutions de production d’énergie renouvelable dans les Zones Non Interconnectées au réseau électrique (ZNI). Les autres partenaires bretons du projet : L’océane des plastics et TBM environnementLe Télégramme – 27/02/2019

Le calendrier d’Ailes Marines est respecté et le parc au large de St Brieuc sera mis en service en 2023.

D’ici là, et dès ce printemps, le fournisseur de jackets sera désigné et la construction commencera sur le Terminal EMR du port de Brest dans la foulée. 250 emplois au minimum devraient être mobilisés sur 2 ans. C’est cette année aussi que seront lancés les appels d’offres pour liés à la construction de la sous-station, des câbles d’interconnexion et de l’installation du parc. Ailes Marines réaffirme également sont choix de Saint-Quay-Portrieux comme port de maintenance pour le parc. Ouest-France 06/02/2019; Fil API du 06/02/2019; Energies de la mer 19/02/2019; Ouest-France 20/02/2019

Tests en mer de l’hydrolienne Guinard Energies de 20 kW

Dans le cadre du projet MegaWattBlue, Guinard Energies teste actuellement son hydrolienne P154 (20 kW) en rade de Brest. Cette hydrolienne sera déployée en Ria d’Etel (Morbihan) fin du 1er trimestre 2019. Préalablement, la machine va suivre une série de tests en mer afin d’optimiser son fonctionnement dans des conditions de courant réalistes mais contrôlées. Les premiers tests, réalisés début janvier 2019 sont concluants et se poursuivent actuellement. Guinard Energies ; Le Télégramme 09/01/2018 ; Ouest-France 09/01/2018Ouest-France 25/12/2018

Brest. Extension du polder. La digue a rejoint le quai

A Brest, le chantier du terminal EMR sur le polder a passé une étape décisive. La grande digue de 890 m de long a rejoint le quai EMR. 6 hectares sont opérationnels (sur 40). La Région attend les industriels. Des discussions ont été engagées avec Ailes marines (62 éoliennes posées à Saint-Brieuc), Eolfi à Groix-Belle-île (quatre éoliennes flottantes) et Sabella.
Le Télégramme : 21/12/18 ; Ouest France : 21/12/18, p. Brest ; Bretagne Economique : 20/12/18

Inquiétudes pour les énergies de la mer

10 patrons de petites entreprises de l’ouest, engagées dans les EMR, s’inquiètent des faibles ambitions de la France. Ils ont adressé une lettre ouverte au gouvernement après la publication de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) 2019-2023.
Ouest France : 22/12/18

Une nouvelle hydrolienne testée dans la rade

La P154, second modèle d’hydrolienne fluviale de l’entreprise Guinard énergie, est sortie le 17 décembre, du chantier Navtis (Brest). D’une capacité de 20 Kw, elle sera testée en rade de Brest, puis dans la ria d’Etel. La P66, plus petite, est en phase de commercialisation en France. D’autres modèles sont en place, notamment à Madagascar.
Ouest France : 26/12/18 ; Le Télégramme : 18/12/18, p. Brest

Brest. Le chantier d’extension du polder franchit un cap symbolique

Jeudi 20 décembre, les entreprises Bouygues et Vinci ont réalisé la jonction entre le quai et la digue du polder du port du commerce. Un événement salué par la Région Bretagne, maître d’ouvrage de ce chantier à 220 millions d’euros ; Ouest France : 21/12/18

De jeunes entrepreneurs des énergies marines interpellent le gouvernement

Dans une lettre ouverte au gouvernement, intitulée « Coup de poing dans l’eau salée ! », 9 acteurs français des énergies marines renouvelables alertent sur le manque d’ambition de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) pour leur filière.
LE MARIN.FR : 10/12/18 ; Le Figaro.fr : 10/12/18 ; Ouest France : 10/12/18 ; Mer et marine : 11/12/18

Éolien flottant. 18 députés bretons alertent le Premier ministre

Les appels d’offres envisagés dans le cadre de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) s’agissant des Énergies marines renouvelables (EMR), et en particulier de l’éolien flottant, manquent singulièrement d’ambition, selon 18 députés bretons de la majorité présidentielle qui expriment leurs préoccupations dans un courrier adressé au Premier ministre.
Le Télégramme : 01/12/18

Éolien flottant. Avis favorable au site pilote de Groix et Belle-Ile

La commission d’enquête vient de rendre un avis favorable au projet d’installation de 4 éoliennes flottantes au large des îles de Groix et de Belle-Ile-en-mer.
Le Télégramme : 11/12/18 ; Ouest France : Lettre économique de Bretagne : 13/12/18

Les EMR sont parées à se déployer

Lors de sa visite estivale en Bretagne, E. Macron s’est exprimé au sujet des EMR depuis le cap Fréhel (22), une prise de parole attendue par les acteurs de la filière qui s’inquiétaient de possibles annulations des projets. Actualités des entreprises : General Electric, Naval Energies et Sabella – BCI – Bulletin de veille #15

 

Pour avoir accès à l’ensemble de la veille des partenaires, vous pouvez vous inscrire à :