Veille mensuelle

veille2

Cette veille est issue des travaux de la CCIMBO, de BCI, du Pôle Mer Bretagne Atlantique et de BDI :

Eolink va pouvoir finaliser son éolienne flottante de 5 MW

La société de Plouzané vient de boucler un tour de table de 1,2 M€. L’objectif à présent est de terminer le développement de sa machine de 5 MW et ainsi obtenir sa certification d’ici la fin de l’année. Le modèle au 1/10ème avait été validé sur l’un des 3 sites d’essai breton, celui e site d’essai d’IFREMER à Saint-Anne du Porzic en 2018 et 2019. API : 01/07/2020; Le Télégramme 24/06/2020;

Installation sur le terminal EMR du port de Brest du chantier de Navantia/Windar, fournisseur des fondations des éoliennes d’Ailes Marines

Les délais sont tenus : Comme annoncé en septembre 2019, le groupement espagnol Navantia-Windar prépare actuellement le site industriel où seront fabriqués et soudés certains composants de fondation qui équiperont tout ou partie des 62 éoliennes offshore du parc Ailes Marines. Le Télégramme : 09/06/2020 ; Ouest-France : 09/06/2020; Mer et marine : 10/06/2020 ; Bretagne Economique : 09/06/2020 ;

Ailes Marines vient de signer le contrat de fourniture des éoliennes à Siemens Gamesa.

La décision finale d’investissement pour l’achat de 62 éoliennes à Siemens Gamesa vient d’être signée par Ailes Marines, filiale d’Iberdrola en charge du développement du parc éolien en baie de Saint-Brieuc. Les pales de ces éoliennes seront fabriquées dans l’usine du Havre. Le Télégramme : 29/05/2020Ouest France : 29/05/2020; Bretagne Economique : 29/05/2020. Ailes Marines a par ailleurs choisi la société Prysmian pour la fourniture et l’installation des câbles sous-marins inter-éoliennes. Le Télégramme : 28/05/2020 ; Ouest-France : 27/05/2020 ; Bretagne Economique : 29/05/2020 ;

Sabella signe pour une ferme hydrolienne de 30 MW au Pays de Galles

Suite à un accord conclu avec l’entreprise galloise Menter Môn, porteuse du projet baptisé Morlais, Sabella va développer une ferme hydrolienne commerciale au large de l’île d’Anglesey, au nord du Pays de Galles. L’installation des machines est prévue pour 2024 et devrait alimenter 180 000 foyers. Le Télégramme : 16/04/2020 ; Ouest France : 16/04/2020 ; Mer et Marine : 05/06/2020 ;

Iberdrola prend le contrôle d’Ailes Marines à 100%

Iberdrola qui possédait initialement 70% du capital d’Ailes Marines, est désormais actionnaire à 100% avec le rachat des parts de Renewable Energy Systems et de la Banque des Territoires (Caisse des Dépôts). En étant seul à la barre de ce projet,  Iberdrola entend lui « donner une impulsion nouvelle ». Ouest France : 09/03/2020 ; Lettre API : 10/03/2020

Le Port de Lézardrieux va bénéficier d’un ponton dédié au projet d’Ailes Marines

La société Ailes marines va s’implanter temporairement sur le port de Lézardieux pour la construction du parc d’éoliennes en baie de Saint-Brieuc. Cette implantation nécessite la construction d’un ponton renforcé d’accostage pour ses navires. Ailes Marines s’engage à verser la somme maximale de 2,5 millions d’euros pour accélérer la réalisation de cet équipement. Ouest France : 26/02/2020, API : 27/02/2020

L’usine de Navantia/Windar va sortir de terre cette année sur le Port de Brest

Pour construire les fondations « jacket » des éoliennes du parc de Saint-Brieuc, le consortium Navantia/Windar retenu par Ailes Marines, la société qui porte le projet, va construire une usine sur le Port de Brest. La production démarrera en 2021, créant notamment 250 emplois. Le choix des sous-traitants aura lieu durant l’année 2020. Ouest France : 20/01/2020

Des AMI à destination des acteurs des EMR

  • AMI pour l’Eco-technoport de Bois Rouge sur l’île de la Réunion vise à identifier les acteurs des EMR, smart grids ou bioressources marines pouvant proposer des solutions technologiques, des services ou des formations à ce projet réunionnais de valorisation des eaux des profondeurs. Actualités Bretagne Ocean Power 20/02/2020
  • ICE dont le principal objectif  est de faciliter la conception et la mise en œuvre de solutions intelligentes novatrices en matière d’approvisionnement en énergie pour les territoires isolés et/ou insulaires en créant un système énergétique innovant à faible émission de carbone, dit «Smart Grids» est prolongé d’une année. 360° janvier 2020
  • Challenge innovation « Eolien en mer » vise à faire émerger et identifier des solutions innovantes pour la conception, l’installation et l’exploitation de parcs éoliens en mer. 360° décembre 2020; Lettre économique de Bretagne : 26/11/19

tous les appels en cours

Ouverture d’un débat public pour l’éolien flottant dans le sud de la Bretagne

Le Conseil régional de Bretagne précise dans un communiqué publié le 11/12/2019 qu’un débat public sera ouvert en 2020 selon la décision du Comité national du débat public concernant le projet d’installation de 20 éoliennes flottantes à vocation commerciale au large du sud Bretagne. Lettre économique de Bretagne : 12/12/19

Hydroliennes dans le Golfe : le projet avance avec prudence

2 études relatives à l’impact (sur la faune et sur l’activité de pêche) de l’hydrolien dans le golfe du Morbihan ont été présentés au comité de pilotage. Elles ne s’opposent pas au projet. La prochaine étape : l’expérimentation qui pourrait être financée grâce à des financements européens (projet TIGER) Le Télégramme : 9/12/2019

Nexans posera les câbles du parc éolien offshore en baie de Saint-Brieuc

La société Nexans a été retenue par RTE pour la fourniture et la pose des câbles qui relieront le parc de la baie de Saint-Brieuc à la terre. Le contrat de 115 millions d’euros porte sur 67 km en mer et 93 km à terre de câbles d’exportation d’énergie. Bourse Direct : 20/11/2019

Le port de Lézardrieux assurera la maintenance du parc éolien de la baie de Saint-Brieuc

Alors que l’installation des éoliennes du parc de la baie de Saint Brieuc doit débuter en septembre 2020, le projet de création d’une base de maintenance au port de Lézardrieux vient d’être validé. Cette installation est provisoire, dans 5 ou 6 ans, la maintenance devrait se faire au port de Saint-Quay-Portrieux. Ouest France : 27/11/19 ; Le Télégramme : 28/11/19 ; Journal des entreprises : 09/12/19; Mer et Marine : 04/10/2019

Le Programme Interreg lance le projet Tiger entre la France et l’Angleterre

Le projet TIGER (Tidal Stream Industry Energiser) a pour but de stimuler la croissance dans le domaine des énergies hydroliennes en développant une capacité allant jusqu’à 8 MW sur des sites dans la région de la Manche.
Le journal des entreprises : 31/10/19, Chroniques et actu de l’UBS : octobre 2019

Le Conseil d’État donne son feu vert au parc éolien en baie de Saint Brieuc.

Le Conseil d’Etat rejette le pourvoi des 12 associations et des particuliers contre la convention de concession en mer, attribuée à Ailes Marines, pour installer le parc éolien de la baie de Saint Brieuc. Ouest France : 21/10/19

Des turbines danoises pour les éoliennes de Groix

Suite à la décision de General Electric d’arrêter la production des éoliennes de 6 Mw, c’est le Danois MHI Vestas qui fournira les éoliennes flottantes du parc offshore au large de l’île de Groix et de Belle Ile. Plus puissantes (9,5 mégawatts, au lieu de 6 MW) qu’initialement prévu, elles seront au nombre de 3 et non 4. Fabriquées au Danemark, elles seront assemblées à Brest.
Mer et marine : 08/10/19

L’éolien offshore, un débouché pour les entreprises régionales

Les porteurs des 7 projets d’éolien offshore en France (Eoliennes en mer, EDF Renouvelables, Ailes Marines) ont présenté, devant un parterre de 120 entreprises locales, leur projet et leurs besoins en compétences. Organisée par Bretagne Ocean Power, cette journée de sourcing est une première et constitue le point de départ de la structuration de la filière EMR en Bretagne. Bretagne Economique : 02/10/19

L’espagnol Navantia retenu pour les fondations du parc de Saint-Brieuc

Ailes Marines, en charge du développement, de la construction, de l’installation et de l’exploitation du parc éolien en mer de la baie de Saint-Brieuc, a sélectionné la société espagnole Navantia pour la fabrication des 62 fondations des éoliennes en mer qui équiperont le parc. API 17/09/2019

Eolien flottant : Ifremer avance sur les ancrages synthétiques

Pour remplacer les chaînes, lourdes et encombrantes à grande échelle, nécessaires à l’amarrage des éoliennes flottantes, IFREMER Brest teste actuellement la résistance dans le temps des matériaux synthétiques tel le nylon qui offrent une alternative aujourd’hui crédible, déjà utilisée sous certaines plateformes pétrolières. Le Télégramme 27/08/2019

HydroQuest Ocean raccordée pour une année sur le site d’essai de Paimpol-Bréhat

Immergée depuis avril dernier sur le site d’essai de Paimpol-Bréhat, la nouvelle hydrolienne de 1MW de l’entreprise grenobloise HydroQuest Ocean a été raccordée au réseau EDF et fourni avec succès ses premiers kw marins sur le réseau électrique national depuis la mi-juin. Ce démonstrateur de 1 MW a été fabriqué par les Constructions Mécaniques de Normandie. Ouest France 15/07/2019; Environnement magazine 15/07/2019 ;

L’entreprise de Quimper MARINELEC Technologies équipe le 1er navire français de soutien à l’éolien offshore

Avec le Wind of Change, MARINELEC Technologies impose sa présence dans le secteur de l’éolien offshore. Ce navire, premier français du genre, construit pour Louis Dreyfus Armateurs, vient d’entrer en exploitation. Depuis le port de Emdem, il effectuera des missions de transport et de transfert de personnels et participera à la maintenance de 231 éoliennes réparties sur trois parcs au large de l’Allemagne. Mer et Marine 25/06/2019

Quimper. Une nouvelle usine pour Entech spécialiste de l’énergie

3 ans après sa création, l’entreprise Entech smart energies va construire une usine dans la zone d’activités du Guélen à Quimper. Livraison prévue au printemps 2020. L’effectif devrait passer de 45 salariés actuellement à 100 en 2022. Coût : 5,6 M€. Entech développe des systèmes de conversion d’énergies pour les smart-grids, ou réseaux intelligents, en utilisant des ressources renouvelables (solaire, hydrolien et éolien). Ouest France : 19/06/19 ; Côté Quimper : 26/06/19 ; Le Courrier du Léon : 28/06/19

Éolien en mer. Bientôt 20 éoliennes au large de Groix ?

Le ministre de la Transition écologique et solidaire a annoncé le lancement de trois appels d’offres pour implanter des parcs éoliens flottants dont un au sud de la Bretagne. Le Télégramme : 15/06/19 ; Mer et marine : 17/06/19 ; Ouest France : 15/06/19 ; Le Marin : 20/06/19

Le Conseil d’état donne son feu vert au parc éolien en mer de Saint-Nazaire

Le Conseil d’État donne l’autorisation à EDF Renouvelables associé à Enbridge, de construire et d’exploiter le parc éolien au large du Croisic. Satisfaction du cluster Neopolia. Lettre API : 11/06/2019 ; Le Marin : 13/06/19 ; Lettre API : 11/06/19

Lézardrieux – Quelle base arrière pour les éoliennes en mer ?

Le port de Saint-Quay Portrieux pourrait être la base de maintenance du futur parc éolien en baie de Saint Brieuc, à partir de 2023. Ailes Marines pourrait se servir de celui de Lézardrieux, qui a des disponibilités à quai et des hangars à proximité pour du stockage, entre 2021 et 2023. Lors de sa visite à Saint-Quay Portrieux, le ministre de l’Agriculture a été interpellé par les pêcheurs, opposés au projet. Ouest France : 13/06/19 ; Ouest France : 14/06/19 ; Ouest Franc e : 15/06/19

ASAPE : Add-on Système pour l’Amélioration des Performances des éoliennes, un nouveau projet labellisé par le Pôle Mer Bretagne Atlantique

Ce projet vise à mettre au point des méthodes de surveillance et de contrôle en temps réel des pales d’éoliennes afin de réduire les efforts et augmenter leur durée de vie. Ces systèmes d’ajustement communément appelés « ADD-ON » consistent à modifier a posteriori la surface aérodynamique de la pale pour améliorer ses performances. L’entreprise Mer Agitée et les Centres de recherche LHEEA et CSTB portent ce projet, financé par WEAMEC. Pôle Mer Bretagne Atlantique

Une nouvelle hydrolienne mise à l’eau et connectée en Bretagne

Guinard Energies et ses partenaires Entech smart energies ont mis à l’eau et raccordé l’hydrolienne P154 en ria d’Etel au Chantier Bretagne Sud. Une 1ere phase d’expérimentation nécessaire avant sa commercialisation future pour proposer des solutions de production d’énergie renouvelable dans les Zones Non Interconnectées au réseau électrique (ZNI). Les autres partenaires bretons du projet : L’océane des plastics et TBM environnementLe Télégramme – 27/02/2019

Le calendrier d’Ailes Marines est respecté et le parc au large de St Brieuc sera mis en service en 2023.

D’ici là, et dès ce printemps, le fournisseur de jackets sera désigné et la construction commencera sur le Terminal EMR du port de Brest dans la foulée. 250 emplois au minimum devraient être mobilisés sur 2 ans. C’est cette année aussi que seront lancés les appels d’offres pour liés à la construction de la sous-station, des câbles d’interconnexion et de l’installation du parc. Ailes Marines réaffirme également sont choix de Saint-Quay-Portrieux comme port de maintenance pour le parc. Ouest-France 06/02/2019; Fil API du 06/02/2019; Energies de la mer 19/02/2019; Ouest-France 20/02/2019

Tests en mer de l’hydrolienne Guinard Energies de 20 kW

Dans le cadre du projet MegaWattBlue, Guinard Energies teste actuellement son hydrolienne P154 (20 kW) en rade de Brest. Cette hydrolienne sera déployée en Ria d’Etel (Morbihan) fin du 1er trimestre 2019. Préalablement, la machine va suivre une série de tests en mer afin d’optimiser son fonctionnement dans des conditions de courant réalistes mais contrôlées. Les premiers tests, réalisés début janvier 2019 sont concluants et se poursuivent actuellement. Guinard Energies ; Le Télégramme 09/01/2018 ; Ouest-France 09/01/2018Ouest-France 25/12/2018

Brest. Extension du polder. La digue a rejoint le quai

A Brest, le chantier du terminal EMR sur le polder a passé une étape décisive. La grande digue de 890 m de long a rejoint le quai EMR. 6 hectares sont opérationnels (sur 40). La Région attend les industriels. Des discussions ont été engagées avec Ailes marines (62 éoliennes posées à Saint-Brieuc), Eolfi à Groix-Belle-île (quatre éoliennes flottantes) et Sabella.
Le Télégramme : 21/12/18 ; Ouest France : 21/12/18, p. Brest ; Bretagne Economique : 20/12/18

Inquiétudes pour les énergies de la mer

10 patrons de petites entreprises de l’ouest, engagées dans les EMR, s’inquiètent des faibles ambitions de la France. Ils ont adressé une lettre ouverte au gouvernement après la publication de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) 2019-2023.
Ouest France : 22/12/18

Une nouvelle hydrolienne testée dans la rade

La P154, second modèle d’hydrolienne fluviale de l’entreprise Guinard énergie, est sortie le 17 décembre, du chantier Navtis (Brest). D’une capacité de 20 Kw, elle sera testée en rade de Brest, puis dans la ria d’Etel. La P66, plus petite, est en phase de commercialisation en France. D’autres modèles sont en place, notamment à Madagascar.
Ouest France : 26/12/18 ; Le Télégramme : 18/12/18, p. Brest

Brest. Le chantier d’extension du polder franchit un cap symbolique

Jeudi 20 décembre, les entreprises Bouygues et Vinci ont réalisé la jonction entre le quai et la digue du polder du port du commerce. Un événement salué par la Région Bretagne, maître d’ouvrage de ce chantier à 220 millions d’euros ; Ouest France : 21/12/18

De jeunes entrepreneurs des énergies marines interpellent le gouvernement

Dans une lettre ouverte au gouvernement, intitulée « Coup de poing dans l’eau salée ! », 9 acteurs français des énergies marines renouvelables alertent sur le manque d’ambition de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) pour leur filière.
LE MARIN.FR : 10/12/18 ; Le Figaro.fr : 10/12/18 ; Ouest France : 10/12/18 ; Mer et marine : 11/12/18

Éolien flottant. 18 députés bretons alertent le Premier ministre

Les appels d’offres envisagés dans le cadre de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) s’agissant des Énergies marines renouvelables (EMR), et en particulier de l’éolien flottant, manquent singulièrement d’ambition, selon 18 députés bretons de la majorité présidentielle qui expriment leurs préoccupations dans un courrier adressé au Premier ministre.
Le Télégramme : 01/12/18

Éolien flottant. Avis favorable au site pilote de Groix et Belle-Ile

La commission d’enquête vient de rendre un avis favorable au projet d’installation de 4 éoliennes flottantes au large des îles de Groix et de Belle-Ile-en-mer.
Le Télégramme : 11/12/18 ; Ouest France : Lettre économique de Bretagne : 13/12/18

Les EMR sont parées à se déployer

Lors de sa visite estivale en Bretagne, E. Macron s’est exprimé au sujet des EMR depuis le cap Fréhel (22), une prise de parole attendue par les acteurs de la filière qui s’inquiétaient de possibles annulations des projets. Actualités des entreprises : General Electric, Naval Energies et Sabella – BCI – Bulletin de veille #15

 

Pour avoir accès à l’ensemble de la veille des partenaires, vous pouvez vous inscrire à :